La zébrure de Nativ Natur

Quand j’ai voulu recommencer un blog ; pour la vingtième fois depuis que je sais écrire ; le choix du nom était encore un dilemme. Je suis passée par des Galimatias, Pierre Feuille Oiseau, Make no more but better, et autres noms à sens profond. Oui pour moi il fallait qu’il y ait un sens profond dans ce que j’allais dire, ce que j’allais partager. A la fois c’était nécessaire mais à la fois c’était compliqué. Je comprends des choses importantes intuitivement et j’ai le besoin de les partager, pour aider ne serait-ce qu’une âme perdue sur cette toile.

A chaque fois ça partait bien, puis je me conformais à ce qu’il fallait faire sur les blogs, les trucs à la mode, mais qui finalement ne faisaient pas sens en moi, ne faisaient pas écho. Alors je clôturais cet espace, je n’y trouvais plus ma place.

Et puis récemment j’ai compris. J’ai compris parce que j’ai enfin eu l’explication de mon existence, de mon mode de fonctionnement, de ma différence. Un diagnostic tardif, mais enfin une réponse salutaire.

En regardant en arrière, les quelques mois avant le lancement de Nativ Natur, je comprends maintenant pourquoi ce besoin de sens dans cet espace virtuel, pourquoi cette contre-nature dans ces tendances digitales.  

Nativ Natur, passons sur l’absence de ‘e’, le domaine n’était pas disponible, j’y ai vu un signe. Finalement dans ma nature je suis différente de la majorité. Alors pourquoi ne pas enlever ce ‘e’ , être un pied dans le sens commun et un pied dans la différence singulière.

Nativ Natur. Retrouver cette profonde et intensité d’être. Otée des apparats et des rôles créés sur mesure. Rattachée à mes sensations, mes émotions : à mon instinct et à mon intuition. C’est ça que je recherche, je le comprends enfin. C’est la seule voie vers une harmonie intérieure loin de cette Autre moi fabriquée.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Nativ Natur tous droits réservés ♥